Explorez la cave

Communément recherché:

Tout savoir sur les vins d'Occitanie

 

Connus pour leurs qualités, les vins d’Occitanie font la réputation cette région éponyme et de ses alentours. Ces breuvages affichent leur personnalité par leur robe variée et leur cépage authentique, sans oublier la richesse des terroirs et la qualité des vignobles. Ce bout de territoire français renferme à lui seul plus d’une soixantaine d’AOP, près de 50 d’IGP et trois grandes zones viticoles. Chaque zone de viticulture se distingue par la typicité que sa situation géographique lui confère.

Les labels et appellations des vins d'Occitanie

Par la diversité du terroir, les vins occitans bénéficient de caractères variés. Grâce à cette dernière, la région peut jouir de la plus grande densité d’appellation contrôlée au monde. Associé à l’influence de la Méditerranée, le cépage, souvent authentique, donne naissance à une saveur exceptionnelle qui mérite d’être classée. En effet, cette région viticole bénéficie de deux labels agricoles et industriels ainsi que de deux appellations.

Les vins IGP

La classification IGP récompense un produit agricole qui a la réputation d’être unique par son origine géographique. Pour les vins d’Occitanie, toutes les caractéristiques comme la robe et la saveur s’expliquent par l’emplacement de la région occitane. Niché entre le haut-relief des Pyrénées ou du Massif Central et à proximité de la mer méditerranéen, les terroirs viticoles occitans ont toutes les exigences requises pour bénéficier d’une Indication géographique protégée. À cela s’ajoute la typicité de ses vins et la spécificité des cépages régionaux pour donner du vin d’excellente qualité.

Les vins AOP

Outre l’IGP, les vins d’Occitanie bénéficient d’une autre classification mondialement reconnue : l’appellation d’origine protégée. Cette classification récompense tout produit agricole réalisé dans un savoir-faire propre à une région. Ces techniques de production sont propres au territoire concerné et ne s’étendent pas au-delà d’une aire géographique. Associés à la vinification, les cépages locaux (le Malbec, le Tannat et la Négrette) forment ses plus grands atouts pour prétendre à ce type de récompense qualitative. De la culture de la vigne à la mise en bouteille, le processus de fabrication des vins occitans suit les techniques de production typiques de ces terroirs. Ces traits caractéristiques traduits en AOP font du vin d’Occitanie une excellente référence en matière de la qualité et de la saveur.

Le label AB, les vins certifiés agriculture biologique

Le label Agriculture biologique récompense les modes de production respectant la biodiversité et les ressources naturelles. Grâce à son climat propice à la viticulture écologique, l’Occitanie se trouve au premier rang des régions dont les vignobles sont labellisés AB. La collectivité territoriale s’engage même à soutenir les vignerons dans leurs démarches d’application de la viticulture respectueuse de l’environnement. Dans les trois zones viticoles de la région, les petits producteurs appliquent la technique, mais les grands viticulteurs restent aussi dans le même dynamisme. Ainsi, de nombreux vignobles bénéficient du label AB et tout vigneron occitan contribue à la production des vins bio.

Label HVE

À part l’AB, une autre certification permet de recomposer les vignerons optant pour un procédé respectueux de la nature : HVE. En Occitanie, les vignobles qui ne sont pas labellisés Agriculture biologique se voient attribuer le titre de Haute Valeur Environnement. Pour un domaine viticole, le label peut concerner à la fois la production et le terroir en entier. Cette certification récompense un système de production incluant l’irrigation, la fertilisation ainsi que le respect de la biodiversité et l’intervention phytosanitaire. Plusieurs propriétés bénéficient de cette marque de qualité comme le Domaine Saint Thomas ou Les Remparts.

Le terroir viticole occitan et les vins d'Occitanie

En Occitanie, la surface viticole s’étend sur deux parties : le sud-ouest et le sud-est. Au total, la région compte 263  000 hectares de vignoble, dont 37  000 à l’ouest et 226  000 à l’est. Cette région viticole est subdivisée en différents terroirs : le Languedoc et le Roussillon, regroupé dans le domaine du sud-est et le sud-ouest.

Vins et vignobles du sud-est

Réunissant les régions naturelles du Languedoc et du Roussillon, le vignoble du sud-est se trouve face à la mer méditerranée aux pieds des Pyrénées orientales. Surplombée par la Montagne Noire, elle s’étend ensuite dans le Golfe du Lion pour se limiter au nord par les coteaux de Cévennes. Chaque terroir dispose de son authentique cépage et de ses vins de caractère.

  • Dans la région naturelle du Languedoc, les appellations comme les AOP Corbières sont réputées pour l’expression des contrastes entre le climat humide de la méditerranée et celui sec du flanc de la Montagne Noire.
  • Les vins IGP Côtes de Tongue prennent leurs spécificités de l’influence géologique et météorologique de la région. Cette appellation regroupe plus d’une vingtaine de communes, des coopératives et une soixantaine de domaines.
  • Entre la chaleur de la méditerranée et la fraicheur cévenole, le vignoble de Pic Saint Loup trouve un endroit propice à son développement. Les vins rouges y sont profondément fruités et épicés avec un soupçon de plante aromatique. Les rosés expriment une saveur fruitée parfaitement équilibrée.
  • Les Vins de la Cité de Carcassonne font honneur à leur zone de production caractérisée par l’effet climatique et la typicité des vignobles. Cette terre viticole porte un label du même nom et regroupe une trentaine de domaines.
  • Les vins de Limoux tirent leurs caractères de son unique cépage, le Mauzac. La Blanquette, méthode ancestrale, la Blanquette de Limoux et le Crémant de Limoux font la réputation de ce terroir.
  • Quant à l’appellation Pic Saint Loup, elle fait référence à des vins veloutés d’une profondeur inégalée et bénéficie d’appellation d’origine protégée. Ce terroir convient mieux aux vins rouges, mais les rosés y sont également produits.

En Roussillon, les Côtes de Roussillon Village font référence à des vins rouges résultant d’une association des cépages comme le Grenache noir, Mourvèdre, Syrah et Carignan.

  • Les appellations Maury se reconnaissent par la douceur de leurs vins caractérisés par un cépage majoritaire de grenache.
  • L’appellation Banyuls fait référence à des vins rouges naturellement doux et vieillis en bonbonne de verre ou en fûts. Son caractère oxydatif a laissé place à différentes méthodes permettant d’avoir des Banyuls blancs, ambrés, rimage, rosé ou traditionnels. Quant au Banyuls Grand Cru, il désigne le vin réalisé majoritairement avec du grenache rouge et vieilli 30 mois dans un fût de chêne.
  • Niché sur la côte Vermeille, Collioure est la source d’AOP de vins rouges, rosés et blancs. Élevés au grenache noir et vieilli jusqu’à avoir un arôme parfait, ces vins se distinguent par leur douceur en bouche.
  • Caractérisées par une alternance de schistes, de gneiss et des arènes granitiques, les Côtes du Roussillon Villages produisent exclusivement des vins rouges puissants et denses. Cette appellation varie en fonction du terroir et du village concerné. Ainsi, elle se subdivise en Côtes du Roussillon Villages Les Aspres, Côtes du Roussillon Villages Caramany, Côtes du Roussillon Villages Lesquerde, Côtes du Roussillon Villages Latour de France et Côtes du Roussillon Villages Tautavel.
  • Le Muscat de Rivesaltes est destiné à produire le Muscat d’Alexandrie et le Muscat à petits grains. Ces deux types de raisins se joignent pour donner des vins exceptionnellement doux qui se dégustent toute l’année. Cette douceur est surmontée de bouquets typiques pour égayer toutes les tables.

Vins et vignobles du sud-ouest

Situé dans la région d’Occitanie, le vignoble du sud-ouest s’étend entre les landes et les Pyrénées Atlantique jusqu’au pied du Massif central. Ce territoire regroupe divers vignobles à l’origine des vins d’exception caractérisée par la qualité de leur sol. Parmi les plus connues, on peut citer les appellations suivantes.

  • Armagnac & Floc de Gascogne : ce vignoble niché dans le département du Gers réunit trois terroirs, dont Ténarèze, Haut-Armagnac et Bas-Armagnac. Outre les Armagnac millésimés, il donne des vins comme la Blanche d’Armagnac et le Floc de Gascogne. En fonction de leur âge l’Armagnac peut être classé de hors d’Âge, XO, VSOP ou VS.
  • Le vignoble de Madiran occupe les coteaux du Gers et des Hautes-Pyrénées et donne des vins exprimant l’influence océanique associée à un climat de montagne.
  • Prolongement de Madiran, le vignoble de Saint Mont domine les Côtes de Gascogne. Ce terroir est propice aux vins rouge et rosé typiques du sud-ouest, le tannat étant le cépage dominant.
  • Les coteaux vallonnés de Gaillac reflètent un parfait équilibre entre un climat méditerranéen et influence océanique. Les vins de Gaillac se déclinent alors en blanc sec, rouges aromatiques, rosés, primeur et effervescents.
  • Les vins de Fronton laissent paraître un nez caractérisé par un cépage local : la Negrette. Le tanin velouté des rouges et rosés rehausse la qualité de ces vignes certifiées AOP.
  • Sur un sol alluvionnaire et des Causses calcaires poussent les vignes de Cahors. Ajouté à l’effet d’un climat océanique et celui méditerranéen, ce terroir est célèbre pour ses vins noirs aux robes pourpres sombres et au tanin soyeux.
  • Quant aux Coteaux du Quercy, ils invitent à la dégustation des vins rouge ou rosé de couleur dense avec une expression de fruits mûrs et un soupçon d’épice.