Explorez la cave

Communément recherché:

LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 85€ D'ACHAT EN FRANCE

Le guide ultime du vin rosé

Quels sont les principaux styles de vin rosé et leurs régions ? Dans le monde du vin rosé, la France continue de dominer. À partir d’un éventail de raisins cultivés sur divers sols et disponibles dans une gamme de diverses teintes, il y a beaucoup plus à dire sur ces vins que « rosé all day ».

Lisez la suite pour un guide abrégé des principaux styles de vin rosé et régions françaises qui les conçoivent.

1 - Les vins rosés du Languedoc

Le Languedoc, la plus grande région viticole du monde, est le premier producteur français de vin rosé. Des chiffres récents suggèrent qu’il représente environ 34% du vin rosé du pays et environ 11% de la production mondiale de vin rosé.
Le Languedoc est grand, avec de nombreux sous-sites et appellations qui varient en termes de composition du sol, de préférence variétale et de proximité de la mer. Cependant, quelques conditions générales permettent une production de vin rosée idéale, comme un climat méditerranéen généralement sec et chaud avec un ensoleillement abondant et de forts vents modérés de l’influence maritime ou montagneuse.

Produits selon la méthode saignée, les vins rosés du Languedoc ont tendance à présenter des fruits rouges mûrs, brillants, équilibrés par une acidité vive et une finale croquante et rafraîchissante. Il existe des embouteillages monovariétaux, mais les mélanges des principaux raisins rouges de la région, comme la syrah, le grenache, le mourvèdre, le cinsault et le carignan, sont plus courants.

2 - Les vins rosés de Provence

En deux décennies, le rosé provençal est devenu la référence mondiale. Presque blanc en couleur et dans la plus étonnante gamme de bouteilles de luxe au monde, les grandes offres sont fraîches et fruitées, croquantes et sèches.
Relativement faibles en alcool, ces vins rose pâle sont issus d’un assemblage de Grenache, Cinsault, Syrah et parfois Mourvèdre. Dégustation de fruits, de groseille et juste un soupçon de poivre, ils crient été, même en hiver. Située le long de la côte méditerranéenne, la Provence possède quatre appellations qui produisent chacune des rosés distincts.

3 - Les vins rosés de la Vallée du Rhône

Des reliefs estivaux aux icônes séculaires, le rosé de la vallée du Rhône offre un spectre large et fascinant. Dans toute la région, le plus souvent, vous trouverez de délicieuses saveurs de cerises et de fraises par le Grenache.  Les cofermentations avec Syrah, Mourvèdre ou Cinsault sont fréquentes, et de nombreux exemples incluent de petites proportions de raisins blancs. En 1936, Tavel devient la première et seule appellation d’origine contrôlée (AOC) pour le rosé. Intensément rosé et concentré en saveur, Tavel se rapproche d’un vin rouge délicat qu’un rosé standard. Une macération plus longue sur les peaux de raisin, généralement de 12 à 24 heures, produit des teintes allant d’un coucher de soleil ardent à du fuschia et même du rubis. Les saveurs de fruits rouges pénétrantes de Tavel, les tanins fins et les nuances de terre et d’épices sont des accords parfaits pour les plats de viande ou de gibier copieux. Tavel est l’une des rares offres de rosé qui peut s’améliorer avec l’âge. Bien que le rosé aux teintes profondes ait proliféré dans toute la région, il est de plus en plus connu pour ses styles plus légers, délicatement fruités et adaptés à la dégustation.

4 - Les vins rosés de Bordeaux

Le rosé de Bordeaux a parcouru un long chemin et rapide. Alors que les vins étaient autrefois ternes et goûtés plus de caramel que de fruits, aujourd’hui est un monde différent. Auparavant, les rosés de Bordeaux étaient après la vinification rouge et produisaient généralement de la saignée, ou vidaient du jus des raisins fraîchement cueillis, généralement du merlot.

Au lieu de cela, les vignobles sont maintenant désignés pour le rosé. Leurs raisins sont cueillis plus tôt et sont manipulés différemment qu’ils le seraient pour le vin rouge. Les vins qui en résultent sont des assemblages bordelais classiques ou, mieux encore, entièrement issus du Cabernet Sauvignon et du Cabernet Franc. Ils répondent à une part de la demande mondiale de rosé frais, frais et croquant, de couleur pâle, offrant fruité et juste une quantité nue de structure. Les embouteillages ont souvent une légère teinte bleue, résultat du climat océanique et du sol de la région.

5 - Les vins rosés du Val de Loire

Comme toujours, la Vallée de la Loire est synonyme de diversité. La région produit de nombreux vins rouges, vins blancs et mousseux, ainsi que n’importe quel style de vin rosé que vous pourriez aimer.

La Loire centrale, proche de la ville d’Orléans, est un pays de craie, de collines vallonnées et d’étroites vallées fluviales, où l’eau ajoute des degrés croissants de chaleur. Les vignes de Sancerre, Menetou-Salon et Coteaux Giennois produisent des vins de haute qualité. Un rosé typique de Sancerre apporte un riche fruité de Pinot Noir à la cerise associé à une texture minérale et croquante, avec le potentiel de vieillir pendant deux ou trois ans.

Les groseilles rouges et les épices caractérisent celles de Chinon et de Bourgueil en Touraine. Ces vins vous mèneront tout au long de l’année et travailleront mieux avec la nourriture. Les appellations Rosé de Loire et Val de Loire couvrent l’Anjou et la Touraine. Profitant du climat frais de la Loire, tous deux ont augmenté la qualité de la production de rosé sec ces dernières années. Le résultat est légèrement texturé, immédiatement buvable, vins croquants et fruités avec des saveurs de framboise et de groseille rouge.

Les rosés anjou, cultivés près de l’Atlantique, sont issus d’une étonnante variété de raisins : Grolleau, Gamay, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec et Pineau d’Aunis. Leur style est au gré du producteur. La Touraine se concentre sur Gamay, le raisin de toutes saisons. — R.V.

Chez Aubert & Mathieu, nous vous proposons le vin rosé Palooza, Le vin rosé idéal pour passer un moment entre amis. Par ici